www.cambouis.com

Raccourcir une tige filetée, une vis, un goujon

Il arrive souvent que l'on ait besoin d'une portion de tige filetée, ou d'une vis plus courte que celle dont on dispose (de préférence un dimanche, bien sûr). Sectionner un filetage doit être fait en respectant deux règles essentielles :

  • le coup de scie doit être donné dans un plan parfaitement perpendiculaire à l'axe
  • la partie terminale du filet doit avoir ses deux premières spires "émoussés" (chanfreinées)

Commencer par serrer l'un contre l'autre un écrou et un contre écrou. La face de l'écrou situé du côté de l'extrémité du filetage servira de guide pour la scie et la meule.


Mise en place d'un écrou et d'un contre écrou qui serviront de guide

Sectionner la longueur excédentaire de filetage au ras de l'écrou qui sert de guide.


Section de la longueur excédentaire

On obtient alors ceci. Fignoler en limant ou meulant à ras de l'écrou.


La longueur en trop est éliminée

Retirer écrou et contre écrou. Une telle extrémité rend la vis totalement inutilisable car elle ne rentrera plus dans aucun écrou ou taraudage. Il faut "casser" les premières spires du filetage.


Une telle extrémité est inutilisable en pratique

A l'aide d'une meule, casser les deux premiers filets. L'extrémité du filetage est présentée avec un angle de 30° à 45°, en effleurant à peine la meule, et en donnant un mouvement de rotation rapide et régulier à la vis.

Il est possible d'utiliser une lime, mais un résultat parfait est bien plus difficile à obtenir.


Finition à la meule (grain fin)

On obtient le résultat voulu, dont les caractéristiques sont tout à fait comparables à celles d'une vis "de chez le marchand".


La finition obtenue, identique à celle de la production industrielle

© jft / www.cambouis.com / tous droits réservés
Validation W3C Unicorn le : 16 juillet 2013
page ajoutée le 25 janvier 2004
dernière révision le 7 avril 2005